Soroud

Appel à contribution au 9ème numéro de la revue Soroud

Exploration du monde : vers l’Orient et vers l’Occident

 

La revue “Soroud” invite tous les chercheurs et chercheuses dans les domaines de la culture, de l’histoire, de l’anthropologie et de la pensée à participer au thème central de son neuvième numéro, axé sur “Les Marocains et l’exploration du monde d’Orient d’Occident”. Il s’agit d’offrir des critiques et de nouvelles approches sur les voyages d’exploration entrepris par les marocains vers les régions les plus reculées de l’Orient et de l’Occident.

 A cet égard, nous proposons les axes suivants :

1er axe: Ibn Battuta et son périple oriental

Dans cet axe, nous mettrons l’accent sur la figure d’Ibn Battuta al-Tanji et son voyage en Chine au XIVe siècle, à travers de nombreux territoires et pays, incluant l’Algérie, la Tunisie, la Libye, l’Égypte, la Palestine, la Syrie, l’Irak, la Perse, le Hejaz, le Yémen, l’Éthiopie et l’Inde… Ce voyage, d’une durée d’environ trois décennies, fut sans précédent à l’échelle mondiale, formant une vaste encyclopédie d’exploration, adoptée par les historiens, les géographes et les anthropologues, et source d’inspiration pour les écrivains et les artistes.

Comment pouvons-nous revisiter le périple d’Ibn Battuta à la lumière des interrogations contemporaines et avec de nouvelles méthodes d’analyse ? Comment mettre en lumière le rôle des marocains dans l’exploration de l’Orient ? Et comment réinterpréter les écrits historiques et littéraires liés à ce voyage ?

2ème axe: Estevanico Al Azamouri et son voyage occidental

 Dans cet axe, nous nous pencherons sur la figure qui, au XVIe siècle, contribua à l’exploration de la région de la Floride, dans le sud des États-Unis d’Amérique actuels, et qui est considérée comme le premier marocain et le premier africain à fouler le sol du continent américain… Il s’agit de “Mustafa Al Azamouri”, appelé “Estévanico” et “Esteban” par les Espagnols, et “Stephen Zemouri” et “Stephen le Noir” par les Américains…

Effectivement, Mustafa Al Azamouri a été le sujet de plusieurs œuvres historiques et littéraires, dont le roman “Ibn Ashams : Odysseus Estebanico Al Azamouri” de Hamza Al Othmani (2006), le roman “Ce que racontait le Maure” de Leïla Al Alami (2014), et le livre “Estevanico : le destin extraordinaire d’un marocain devenu explorateur en Amérique” de Mark Terisse (2023)… ainsi que des dizaines de textes imaginaires et documentaires en Amérique, en Europe et au Maroc.

Comment pouvons-nous relire le voyage d’Al Azamouri à partir d’un autre angle de vue ? Comment pouvons-nous interpréter les écrits qui ont abordé cette figure à la lumière de nouvelles approches qui réévaluent ses voyages, ses aventures et son rôle d’explorateur ? Comment pouvons-nous reconstruire l’idée du Nouveau Monde (l’Amérique) à partir de ce voyage marocain qui a failli tomber dans l’oubli ? Et comment pouvons-nous mettre en avant, sur cette base, le rôle marocain et africain dans la découverte de ce nouveau monde ?

3ème axe : Ce troisième axe complète les deux axes précédents en examinant d’autres expériences qualitatives, africaines et arabes, dans l’exploration du monde, avec un impact culturel et intellectuel, et en explorant le contexte historique, culturel et les changements tangibles dans la culture et la pensée.

Dates importantes :

– Date limite de soumission des résumés de 300 mots : 08 Mai 2024

– Date limite de soumission des articles : 08 Août 2024

– Courriel de contact : soroudmaroc@gmail.com

– Les règles de publication et toutes les directives spécifiques sont disponibles sur le site Web de la revue : www.soroud.ma